Vernissage de l'exposition "The Outside Within" le 7 mars 2019

Le 7 mars 2019 a eu lieu le vernissage de ma toute première exposition que j’ai intitulée “ The Outside Within ” et que j’ai eu la chance de réaliser à Is’Art Galerie, Antananarivo, Madagascar.  J’ai décidé de partager sur mon blog  la transcription de la présentation  que j’ai donnée ce soir là avec celles et ceux qui n’ont pas pu assister au vernissage ou qui souhaiteraient en savoir un peu plus sur l’objectif de cette exposition, ouverte du 7 mars au 27 mars 2019.

Le 7 mars 2019 a eu lieu le vernissage de ma toute première exposition que j’ai intitulée “The Outside Within” et que j’ai eu la chance de réaliser à Is’Art Galerie, Antananarivo, Madagascar.

J’ai décidé de partager sur mon blog la transcription de la présentation que j’ai donnée ce soir là avec celles et ceux qui n’ont pas pu assister au vernissage ou qui souhaiteraient en savoir un peu plus sur l’objectif de cette exposition, ouverte du 7 mars au 27 mars 2019.

Transcription de mon discours lors du vernissage de l’exposition “The Outside Within” le 7 mars 2019 à 19h.    “  Bonsoir .  Tout d'abord, Bienvenue à toutes et à tous. Je vous remercie d'être venus (aussi nombreux) à l'occasion de ce vernissage organisé pour l'ouverture de ma toute première exposition intitulée " The Outside Within " et que j'ai la chance de réaliser ici à Is'art Galerie, qui est un lieu que je connais depuis peu mais et je sais est un lieu rempli d'âmes créatives et porteuses de messages, où les énergies circulent et s’entremêlent, ce qui en fait un lieu magique.  Il s'agit de la toute première exposition que je réalise, ce qui représente pour Moi un véritable Challenge personnel et une étape vraiment importante dans ma vie.  Mon nom est Fanja Ralaimaro, je suis née en France de parents d'origine malgache et j'ai grandi en région parisienne dans la fin des années 80.  Je suis arrivée à Madagascar au printemps 2018 avec mon mari/partenaire. Nous avons quitté sa Terre ancestrale, le Japon où nous avons vécu 7 ans et où j'y ai enseigné la langue française pendant quelques années jusqu'à ce je prenne enfin la décision de me consacrer à ma passion de toujours pour l’illustration.   Les raisons de ma venue sont multiples  et je ne vous en citerai seulement que deux d'entre elle (car la liste risquerait d'être un peu longue);  -  La première raison  de ma venue est sans aucun doute mon besoin de découvrir ce que Madagascar, ma terre ancestrale, la nature et les astres, l'art, la culture et les traditions ont à me transmettre sur mes origines terrestres et cosmiques car comme pour beaucoup de gens nés hors de leur terre ancestrale, les questions autour de l'identité et de l'appartenance reviennent en permanence. Comme beaucoup de malgaches nés en France ou ailleurs, j'ai conservé depuis ma jeunesse un contact avec Madagascar à travers les liens familiaux, les traditions ancestrales et mes voyages à travers le pays. Mon lien avec Madagascar est lien fort et il l'est également avec la France et le Japon.  -  La deuxième raison  est celle qui m'invite à tout simplement écouter mon cœur et à me consacrer à ma passion pour l'Art, à mon Ikigai, ma mission de vie (en japonais): Madagascar est un pays que j'aime et qui m'inspire. Je sais aujourd'hui que mon passage ici représente une étape importante dans mon processus de croissance personnelle, spirituelle et artistique.    Avant que je vous parle de l'exposition, il y a une chose que j'aimerais partager avec Vous. Une chose dont Je me suis rendue compte au fil de cette année passée à Madagascar. Cette terre extraordinaire où la faune et la flore coexistaient en parfaite harmonie avec l'Homme. Je dis coexistaient car je sais que le malagasy était un peuple connecté à la Terre. Cependant, et ceci est mon ressenti, que comme dans tous les pays du monde entier, qu’il s'agisse de Madagascar, de la France ou du Japon, il y existe un problème fondamental :  Il s'agit de la  Lutte pour la Survie .   La lutte pour la Survie  telle qu'elle est approuvé et promue par l'opinion publique (et ceci à travers les médias de masse)  fait-elle véritablement partie de la Nature Humaine ?  Justifie-t-elle toutes ces guerres, qu'elles soient, de Religion ou de genres? Justifie-t-elle le déséquilibre et l'injustice qui règne dans le monde?    Notre perception du monde, elle, ne se trouverait-elle pas par conséquent « déformée »? Enfin, vous-êtes vous déjà demandé si notre monde aujourd’hui plus que divisé et fractionnée l’est dans le but de maintenir nos esprits distraits et loin de ce qui importe véritablement?   Peut-être que certains d'entre vous avez entendu parlé du  minimalisme . Pour moi c'est une véritable philosophie de vie qui au fil des ans m'a appris à me déconnecter du superflu et à me reconnecter à l'essentiel. J'ai appris qu'il ne s'agissait aucunement de se priver volontairement de tout mais qu'en réalité il s'agissait de se Reconnecter au Tout, avec honnêteté et sincérité.  Se reconnecter à ce qui est essentiel afin de retrouver un équilibre dans tous les domaines de notre vie, matériel et spirituel.   Si je vous parle de tout cela, c'est parce que je dois le nom de cette exposition "T he Outside Within " à tout ce processus de prise de conscience et de  reconnexion avec mon enfant intérieur  qui m'a permis de réaliser les 23 peintures et créations graphiques entre 2017 et 2019 et que j'ai sélectionnées parmi de nombreuses autres pour cette exposition.  " The Outside Within " signifie " Le Monde Extérieur en Nous ". "The Outside" qui signifie "à l'extérieur" représente pour moi le "monde physique" (la 3ème dimension, le monde dans lequel nous vivons) et "Within" qui signifie "à l'intérieur" représente le "monde intérieur", le monde Invisible (les dimensions spirituelles).  J'ai découvert à travers mon expérience que  tout ce qui se produit à l'intérieur de nous "Within" est toujours projeté matériellement dans le monde physique  "Outside".  Ce sont nos expériences du passé, nos émotions, notre logique et bien plus  (comme notre imagination, notre intuition et même nos expériences paranormales) qui  créent notre Réalité .  Par exemple, le bâtiment de la galerie Is'art a été imaginée et crée intérieurement "Within" puis réalisée et projeté matériellement "Outside". Comme pour tout ce qu’il s'y passe. Il en va de même pour mes illustrations et pour cette exposition. Elles sont le reflet de mes expériences et découvertes personnelles, de ce qu'il se produit en moi.   Je souhaite qu'à travers cette exposition chacun redécouvre de nous qu'il est bien plus qu'un être physique; que sa véritable nature ne se limite pas à son origine, sa nationalité, son statut social, son travail, etc. Je souhaite que chacun se souvienne que sa connexion à la Terre est la porte d'entrée à la redécouverte de Soi ; je souhaite que chacun de nous redécouvre qu'il est énergie Féminine et Masculine et qu’il est le seul maître de sa Réalité. Nous sommes les co-créateurs du monde dans lequel nous vivons et de notre réalité partagée et il est temps dès à présent que chacun de nous ouvre son coeur afin de créer une meilleur réalité pour soi même et par conséquent pour le monde; se Souvenir comment véritablement s'aimer dans le moment présent... En effectuant un Voyage de l'Extérieur vers notre Monde intérieur... et en nous manifestant de l'Intérieur vers le Monde Extérieur...  “

Transcription de mon discours lors du vernissage de l’exposition “The Outside Within” le 7 mars 2019 à 19h.

Bonsoir.

Tout d'abord, Bienvenue à toutes et à tous. Je vous remercie d'être venus (aussi nombreux) à l'occasion de ce vernissage organisé pour l'ouverture de ma toute première exposition intitulée "The Outside Within" et que j'ai la chance de réaliser ici à Is'art Galerie, qui est un lieu que je connais depuis peu mais et je sais est un lieu rempli d'âmes créatives et porteuses de messages, où les énergies circulent et s’entremêlent, ce qui en fait un lieu magique.

Il s'agit de la toute première exposition que je réalise, ce qui représente pour Moi un véritable Challenge personnel et une étape vraiment importante dans ma vie.

Mon nom est Fanja Ralaimaro, je suis née en France de parents d'origine malgache et j'ai grandi en région parisienne dans la fin des années 80.

Je suis arrivée à Madagascar au printemps 2018 avec mon mari/partenaire. Nous avons quitté sa Terre ancestrale, le Japon où nous avons vécu 7 ans et où j'y ai enseigné la langue française pendant quelques années jusqu'à ce je prenne enfin la décision de me consacrer à ma passion de toujours pour l’illustration.

Les raisons de ma venue sont multiples et je ne vous en citerai seulement que deux d'entre elle (car la liste risquerait d'être un peu longue);

- La première raison de ma venue est sans aucun doute mon besoin de découvrir ce que Madagascar, ma terre ancestrale, la nature et les astres, l'art, la culture et les traditions ont à me transmettre sur mes origines terrestres et cosmiques car comme pour beaucoup de gens nés hors de leur terre ancestrale, les questions autour de l'identité et de l'appartenance reviennent en permanence. Comme beaucoup de malgaches nés en France ou ailleurs, j'ai conservé depuis ma jeunesse un contact avec Madagascar à travers les liens familiaux, les traditions ancestrales et mes voyages à travers le pays. Mon lien avec Madagascar est lien fort et il l'est également avec la France et le Japon.

- La deuxième raison est celle qui m'invite à tout simplement écouter mon cœur et à me consacrer à ma passion pour l'Art, à mon Ikigai, ma mission de vie (en japonais): Madagascar est un pays que j'aime et qui m'inspire. Je sais aujourd'hui que mon passage ici représente une étape importante dans mon processus de croissance personnelle, spirituelle et artistique.

Avant que je vous parle de l'exposition, il y a une chose que j'aimerais partager avec Vous. Une chose dont Je me suis rendue compte au fil de cette année passée à Madagascar. Cette terre extraordinaire où la faune et la flore coexistaient en parfaite harmonie avec l'Homme. Je dis coexistaient car je sais que le malagasy était un peuple connecté à la Terre. Cependant, et ceci est mon ressenti, que comme dans tous les pays du monde entier, qu’il s'agisse de Madagascar, de la France ou du Japon, il y existe un problème fondamental :

Il s'agit de la Lutte pour la Survie.

La lutte pour la Survie telle qu'elle est approuvé et promue par l'opinion publique (et ceci à travers les médias de masse) fait-elle véritablement partie de la Nature Humaine? Justifie-t-elle toutes ces guerres, qu'elles soient, de Religion ou de genres? Justifie-t-elle le déséquilibre et l'injustice qui règne dans le monde?

Notre perception du monde, elle, ne se trouverait-elle pas par conséquent « déformée »? Enfin, vous-êtes vous déjà demandé si notre monde aujourd’hui plus que divisé et fractionnée l’est dans le but de maintenir nos esprits distraits et loin de ce qui importe véritablement?

Peut-être que certains d'entre vous avez entendu parlé du minimalisme. Pour moi c'est une véritable philosophie de vie qui au fil des ans m'a appris à me déconnecter du superflu et à me reconnecter à l'essentiel. J'ai appris qu'il ne s'agissait aucunement de se priver volontairement de tout mais qu'en réalité il s'agissait de se Reconnecter au Tout, avec honnêteté et sincérité. Se reconnecter à ce qui est essentiel afin de retrouver un équilibre dans tous les domaines de notre vie, matériel et spirituel.

Si je vous parle de tout cela, c'est parce que je dois le nom de cette exposition "The Outside Within" à tout ce processus de prise de conscience et de reconnexion avec mon enfant intérieur qui m'a permis de réaliser les 23 peintures et créations graphiques entre 2017 et 2019 et que j'ai sélectionnées parmi de nombreuses autres pour cette exposition.

"The Outside Within" signifie "Le Monde Extérieur en Nous". "The Outside" qui signifie "à l'extérieur" représente pour moi le "monde physique" (la 3ème dimension, le monde dans lequel nous vivons) et "Within" qui signifie "à l'intérieur" représente le "monde intérieur", le monde Invisible (les dimensions spirituelles).

J'ai découvert à travers mon expérience que tout ce qui se produit à l'intérieur de nous "Within" est toujours projeté matériellement dans le monde physique "Outside". Ce sont nos expériences du passé, nos émotions, notre logique et bien plus (comme notre imagination, notre intuition et même nos expériences paranormales) qui créent notre Réalité.

Par exemple, le bâtiment de la galerie Is'art a été imaginée et crée intérieurement "Within" puis réalisée et projeté matériellement "Outside". Comme pour tout ce qu’il s'y passe. Il en va de même pour mes illustrations et pour cette exposition. Elles sont le reflet de mes expériences et découvertes personnelles, de ce qu'il se produit en moi.

Je souhaite qu'à travers cette exposition chacun redécouvre de nous qu'il est bien plus qu'un être physique; que sa véritable nature ne se limite pas à son origine, sa nationalité, son statut social, son travail, etc. Je souhaite que chacun se souvienne que sa connexion à la Terre est la porte d'entrée à la redécouverte de Soi ; je souhaite que chacun de nous redécouvre qu'il est énergie Féminine et Masculine et qu’il est le seul maître de sa Réalité. Nous sommes les co-créateurs du monde dans lequel nous vivons et de notre réalité partagée et il est temps dès à présent que chacun de nous ouvre son coeur afin de créer une meilleur réalité pour soi même et par conséquent pour le monde; se Souvenir comment véritablement s'aimer dans le moment présent... En effectuant un Voyage de l'Extérieur vers notre Monde intérieur... et en nous manifestant de l'Intérieur vers le Monde Extérieur...

InFrame_1552305883874.jpg
Fanjaralaimaro_vernissage_isartmars20192.jpg
Fanjaralaimaro_vernissage_isartmars20193.jpg
Fanjaralaimaro_vernissage_isartmars20194.jpg
Fanjaralaimaro_vernissage_isartmars20195.jpg
Fanjaralaimaro_vernissage_isartmars20195.jpg
Fanjaralaimaro_vernissage_isartmars20196.jpg
Peace.    Fanja

Peace.

Fanja